Guinée : Sur les traces des victimes de la répression du régime d’Alpha Condé

La Guinée Conakry est de nos jours un vaste champ de bataille ou manifestants et forces de l’ordre s’affrontent régulièrement dans les rues. Et pour cause, le président Alpha Condé veut, au détour d’un référendum, modifier la constitution pour se représenter pour un troisième mandat.

Ces manifestations tout azimut dans le pays ont déjà fait 38 morts, tuées par balle, et plusieurs blessés sur une période de trois mois. Ce qui porte à 140 le nombre total de personnes tombées sous les balles policières depuis 2010 dans les différentes revendications politiques et citoyennes.

En attendant les nouvelles dates des élections, le cimetière des martyrs ne désempli pas. Des corps de jeunes manifestants ou de personnes atteintes par des balles perdues y sont enterrés régulièrement. Mais pour les victimes et leurs familles, il n’y a pas de douleur sans fin et tôt ou tard, justice sera faite.

Auteur: Moussa Diawara

Un reportage à voir absolument sur Droit Libre TV.

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport