Petite fille de Nelson Mandela: « Mon ex-copain m’a violée »

Dans le sillage de l’affaire Weinstein et après un appel sur Twitter, de nombreuses femmes victimes de harcèlement sexuel et même d’agression sexuelle ont décidé de briser l’omerta.

Une petite fille de Nelson Mandela, Ndileka Mandela, révèle qu’elle a été violée, il y a 5 ans, dans sa chambre à coucher par son ex petit-ami.

Dans son témoignage sur Facebook, elle assure que le viol entre partenaires reste trop souvent tabou.

Elle déclare avoir eu le courage de témoigner, inspirée par son grand-père, Nelson Mandela, qui avait révélé que son fils était séropositif.

Il s’agissait pour lui de combattre l’épidémie du sida.

Aujourd’hui, écrit Ndileka, « je me dois aussi de témoigner pour que les violences sexuelles s’arrêtent ».

Afp

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport