Aboubacar Soumah : “Même si c’est dans la rue, nous allons tenir notre congrès »

Le syndicaliste Aboubacar Soumah affiche plus que jamais sa détermination pour la tenue du congrès du SLECG Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée ce vendredi 26 janvier 2016.

Joint au téléphone par notre rédaction très tôt ce vendredi matin, Aboubacar Soumah explique que l’autorisation qui a été donnée par les responsables de la commune de Dixinn a été annulé : ‘’ même si c’est dans la rue nous allons tenir notre congrès. J’ai reçu des appels hier disant que le siège est déjà encerclé par les forces de l’ordre. Et la commune de Dixinn a qui nous avions adressé un courrier pour la tenue du congrès et qui avait donné un avis favorable m’a appelée la nuit pour dire que l’autorisation est annulé, ce qui signifie que nous n’avons plus l’autorisation de tenir le congrès. Mais déjà, nous nous sommes mobilisé et nous allons tenir notre congrès, même si c’est dans la rue”, réplique Soumah au micro de guineesynthese.

A lire aussi :   Images: retour sur la mobilisation des enseignants au siège du SLECG
Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport