Transport urbain: La population souffre le martyr

L’adage qui dit que ” le malheur des uns fait le bonheur des autres” a actuellement son vrai sens dans notre bled. Pendant que la pandémie de covid19 continue de faire des victimes, les transporteurs urbains de taxi et de mini-bus, quant à eux en tirent profit car la plupart d’entre eux voient leur chiffre d’affaires explosé. Mais comment ? Certains respectent les nouveaux tarifs en vigueur mais les nombres de passagers sont revenus à quatre dans les taxis et les mini-bus bombés de monde sur certains trajets de Conakry. Au delà du fait que ce comportement est un facteur de propagation du virus, il n’en demeure pas moins que c’est une défiance vis à vis de l’autorité de l’Etat. C’est à ce dernier de sévir contre cette mauvaise pratique qui a pignon sur rue. Sinon, des bonnes gens continueront de souffrir le martyr par la volonté de certains individus guidés uniquement par la quête de l’intérêt égoïste.

focus de la rédaction

A lire aussi :   «Pays de merde»: l’ONU qualifie de «honteux et racistes» les propos de Trump
Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport