Récupération des réserves foncières de l’Etat: La zone de Wanindara serait-elle dans le viseur d’Alpha Condé ?

En procédant à l’inauguration ce samedi de la Banque nationale d’investissement de Guinée (BNIG), le président Alpha Condé a annoncé une batterie de mesures allant de la lutte contre la corruption dans l’administration, le clientelisme et le copinage dans les attributions des marchés de l’Etat, à la récupération des réserves foncières de l’Etat. Sur ce dernier point, le président Alpha Condé s’est voulu tranchant :

« … Les réserves foncières, beaucoup de gens ont construit dessus sans autorisation. Mais c’est la faute de l’administration, donc nous allons faire déguerpir ces gens, mais comme c’est la faute de l’administration, nous allons les indemniser, mais il n’y aura plus cette pagaille, nous allons casser toutes ces maisons et nous allons les indemniser parce qu’ils ne sont pas responsables, c’est le ministère de l’urbanisme qui est responsable ».

La zone de Wanindara qui est aussi une réserve foncière de l’Etat attribuée à des particuliers est sans ambage intéressée par la mesure.

Par ailleurs, cette partie de la banlieue de Conakry qui est souvent le théâtre des affrontements entre forces de l’ordre et populations s’est illustrée dans une opposition virulente contre le 3ème mandat d’Alpha Condé.

Par Moussa Diawara