Réforme constitutionnelle/3e mandat : Georges Weah sur les traces de Ouattara et Condé ?

En effet, les Libériens ont été appelés, ce mardi 8 octobre, à se prononcer, par referendum, sur une réforme de la Constitution, voulue par le président Weah.

Ce dernier propose de réduire la durée du mandat présidentiel de 06 à 05 ans. Une proposition qui inquiète l’opposition qui soutient que cela permettrait au chef de l’État de remettre les compteurs à zéro et de briguer deux mandats supplémentaires.

Selon le sénateur d’opposition Darius Dillon, si la reforme constitutionnelle passe, le président Weah « briguera un troisième mandat simplement parce que ses six premières années se seraient déroulées sous une autre Constitution. Voter ‘oui’ au référendum serait une erreur », rapporte France24.

in senenews