Tribune | Kiridi Bangoura : Le choix de la raison pour gouverner autrement ?

Son nom revient, à chaque fois qu’il est question d’un remaniement en Guinée; compétent et rigoureux Naby Youssouf Kiridi Bangoura est de la trempe des administrateurs publics pétris d’intégrité et de valeurs au service de leurs concitoyens.

Ce grand commis de l’État au parcours inspirant est un exemple de loyauté et de dévouement envers la République et celui qui vient d’être réélu pour un sextennat, le Pr Alpha Condé. L’actuel Ministre d’état, Secrétaire général de la Présidence de la République est un pondéré qui croit aux vertus du dialogue et de la concertation. Son intégrité, ses qualités humaines et professionnelles, font l’unanimité au sein de la classe politique.

Doué d’une grande capacité d’écoute, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, qui aura été dans de nombreuses missions de médiation confiées au Président de la République, sait jouer avec tact la carte de l’apaisement du climat politique. A l’heure où il est plus que jamais question de gouvernement d’ouverture, ces qualités qui lui sont reconnues par le landerneau politique guinéen pourraient lui assurer de facto la déférence de grands noms du paysage politique qu’on s’imagine dans le prochain cabinet ayant pour charge de traduire en actes la maxime, désormais connue de tous, du Chef de l’état à savoir « Gouverner autrement« .

Avec lui on peut espérer la fin des crises de leadership au sommet de l’administration telles que connues ces dernières années.

Sociologue de formation, expert en développement local et sur les questions électorales, ce membre du BPN du RPG Arc-en-ciel est un des artisans, sous la férule du Pr Alpha Condé, de la main basse du Parti Jaune sur la sphère politique guinéenne depuis plus d’une décennie.

Alors, cette fois sera-t-elle la bonne pour le fils de Wonkifong ?
La décision revient au final au Président de la République, seul titulaire du pouvoir discrétionnaire et, comme l’a dit le Président de la Cour Constitutionnelle, « clé de voûte des institutions » en République de Guinée

Par : Cheikh Tidiane DIALLO ( Analyste Politique )