Ramadan : La datte et ses effets incroyables sur votre santé

La datte est l’un des produis les plus prisés par les fidèles pendant le mois du ramadan. En dehors du symbole religieux (très prisé et recommandé par le Prophète Muhammad, PSL), c’est un fruit riche en vertus nutritifs.

La datte est souvent associée à la période de ramadan dans les pays musulmans. Mais que cache ce petit fruit si délicat ? Les dattes sont des fruits très riches en énergie et en nutriments. Elles contiennent ainsi de nombreuses vitamines (C, B1, B2…) et des minéraux et oligo-éléments (cuivre, zinc, magnésium, phosphore…). Ainsi, ses effets sur la santé ne sont plus à démontrer car les dattes aident à traiter la diarrhée, à lutter contre la constipation.

Précieuses sources de fer, elles améliorent la vision. Et selon de nombreux tradithérapeutes, les dattes facilitent l’accouchement et stimulent les hormones responsables de la production du lait quand elles sont consommées quelques semaines avant l’accouchement. Sans compter que ce fruit est un excellent remède naturel contre la fatigue car stimulant la mémoire et le système nerveux.

Réduisant l’hypertension, avec un pouvoir antioxydant permettant d’entretenir le cœur tout en prévenant les risques d’AVC, les dattes assurent aussi une bonne libido à long terme.

Et ces innombrables bienfaits étaient déjà connus à l’époque de notre Prophète Muhammad (PSL) qui incitait déjà à la consommation de ce fruit extraordinaire.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète (PSL) a dit, «celui qui déjeune le matin avec sept dattes de «al ‘Ajwa», rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie. (Rapporté par Bukhari et Muslim). «Le Messager d’Allah aimait rompre son jeûne avec trois dattes», a aussi rapporté Anas ibn Mâlik, (Al-Matâlib al-‘Âliya, Ibn Hadjar).

A lire aussi :   Verdict procès Thomas Sankara et douze autres : Prison à vie pour Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Hyacinthe Kafando

«Il est recommandé de rompre son jeûne avec des dattes, car le Prophète (PSL) rompait son jeûne de cette manière en mangeant un nombre impair de dattes. Anas a rapporté qu’il en mangeait un nombre impair. De plus, Allah est Unique et il aime ce qui est impair. Il est donc recommandé au jeûneur de rompre son jeûne de cette manière», nous enseigne Al-Mughnî…

La datte est un fruit miraculeux et les versets du Saint Coran ne manquent pas de nous rappeler ses vertus. «Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse ! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis lui: Assurément, j’ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux: je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain», nous enseignent les versets 25-26 de la sourate Maryam (Marie), la 19e du livre sacré de l’islam.

Mais, comme les praticiens, l’islam recommande aussi la modération dans tout ce que nous faisons car l’abus réduit toujours à néant les vertus.

Autre source